Objet de l’association

L’Association dite des « Centres d’Entraînement Aux Méthodes d’Education Actives » (Ceméa) fondée en 1937, déclarée le 20.09.1944 à la Préfecture de Police et reconnue d’utilité publique en 1966, a pour but la diffusion des idées d’Éducation Nouvelle dans une dimension nationale et internationale.

C’est un mouvement d’Éducation Nouvelle qui œuvre dans les différents terrains de l’action éducative, sanitaire, sociale et culturelle. Organisme de formation, les CEMEA participent par les Méthodes d’Education Active à la formation des personnels éducatifs des œuvres scolaires, post et périscolaires, de vacances et de loisirs, des œuvres sanitaires, éducatives, sociales et culturelles. Les CEMEA concourent ainsi à la formation initiale et permanente des personnes, à la formation professionnelle des agents de collectivités temporaires ou permanentes. Par l’organisation et l’expérience d’actions éducatives, les CEMEA participent au développement et à la transformation des pratiques culturelles des groupes et des institutions.

Valeurs et Éducation

Des principes, des valeurs. Il n’y a qu’une éducation… Elle s’adresse à tous ; elle est de tous les instants. Tout être humain peut se développer et même se transformer au cours de sa vie. Il en a le désir et les possibilités. Notre action est menée en contact étroit avec la réalité.
Le milieu de vie joue un rôle capital dans le développement de l’individu. L’éducation doit se fonder sur l’activité, essentielle dans la formation personnelle et dans l’acquisition de la culture. L’expérience personnelle est un facteur indispensable du développement de la
personnalité. Tout être humain, sans distinction de sexe, d’âge, d’origine, de convictions, de culture, de situation sociale, a droit à notre respect et à nos égards. La laïcité, c’est l’ouverture à la compréhension de l’autre dans l’acceptation des différences et dans le respect du pluralisme. C’est aussi le combat pour la liberté d’expression de chacun et contre toute forme d’obscurantisme, de discrimination, d’exclusion et d’injustice.

Les Ceméa sont agréés et subventionnés par les ministères de l’Éducation nationale, de la jeunesse, des Sports et de la Vie associative, de l’Emploi, de la cohésion sociale et du Logement. Ils sont conventionnés avec les ministères de la Santé et des Solidarités, des Affaires étrangères, de la Culture et de la Communication. Ils sont partenaires de la CNAF, de Conseils régionaux et généraux, de villes, d’organismes mutualisateurs, des CAF, de comités d’entreprises, de fédérations et d’associations locales, régionales, nationales ou internationales.

Les Ceméa sont composés d’un siège national, de plus de 30 structures en métropole et en outre-mer et d’une fédération internationale.